©Martin Dellicour

"En suivant mon père"-Film

Retours aux articles

Nouveau film

En suivant mon père

Chaque année, en novembre, je pars quelques jours en Italie avec mon père dans une vallée sauvage du Parc National du Grand Paradis. La montagne, aux portes de l’hiver, est le théâtre du rut du chamois et des prémices de celui des bouquetins.
Surtout, le changement des saisons donne à la montagne une tonalité toute particulière.
Sous les premières neiges, les dernières aiguilles dorées des mélèzes.

Comme de nombreuses fois déjà, je suis les pas de mon père qui me guident sur les sentiers du paradis…

Un court-métrage au coeur du Parc National du Grand Paradis.

En novembre, les touristes et randonneurs ont déserté la montagne. Les rencontres humaines se font rares, parfois un photographe ou un garde du parc.
Rendu à son rythme sauvage, le Grand Paradis redevient celui des bouquetins et chamois dont le rut bat son plein, des aigles, des gypaètes ou des renards.

Cette année le rut est plus calme. Est-ce la météo, la température, l’enneigement ? Difficile de savoir ce qui influence réellement la manière dont l’intensité du rut se dessine. Mais les journées passées là-haut n’en sont pas moins savoureuses.
Dans ce parc national, où la chasse est bannie depuis près de 2 siècles, l’observation de la vie sauvage est palpitante.
Les animaux restent farouches mais ne fuient pas l’homme comme c’est souvent le cas ailleurs. L’important est alors de trouver la bonne place, la distance suffisante pour ne pas perturber le spectacle qui s’offre à nous… se poser et se faire oublier. Tenter quelques heures durant de faire partie du décor. La discrétion et le calme sont toujours les meilleurs alliés du “capteur d’images”.

Un tournage en montagne est évidement assez compliqué.
Chaque jour une ascension de 800 à 1000m de dénivelé positif, ça fait réfléchir à l’utilité de chaque accessoire que l’on emporte dans son sac.
Il faut anticiper un changement radical de météo qui peut survenir à tout moment, des vêtements pour lutter contre le froid, la neige et surtout : le vent. Prévoir un retour nocturne à la lampe frontale. Penser aussi à une paire de raquettes, car l’enneigement au-delà des forêts est souvent surprenant.

Dans mon cas, j’ajoute une paire du jumelle, la caméra (Sony fs5), micro, le trépied et rotule vidéo, quelques optiques (nikon 24-70, nikon 70-200 et nikon 200-500mm), le sac avec l’équipement, pic-nic et gourde… on dépasse déjà largement les 20 kg.

Une fois là-haut, il faut prendre le temps. Se poser, observer, scruter le paysage et les lignes de crêtes. Tenter d’anticiper les mouvements des animaux. Surtout : tendre l’oreille à la musique de la montagne et respirer profondément la pureté de l’instant…


Expo "Le bois, mon métier" du 22 mars au 14 avril 2019

Retours aux articles

Du 22 mars au 14 avril 2019 au Moulin de Bardonwez (Rendeux). Vernissage le jeudi 21/03 à 19h.

Exposition "Le bois mon métier"

Expo en accès libre le vendredi, samedi et dimanche de 14 à 18h, ou sur rdv.

“Martin Dellicour, photographe et vidéaste passionné par la nature et amoureux de l’Ardenne, est parti à la rencontre des entreprises et artisans de la filière bois de la région. A travers ses images, on découvre des gestes, des métiers et une filière aux nombreuses facettes.


Exposition "A pas de loup" à l'Escale du 12 au 27/01

Du 12 au 27 janvier 2019 à l’Escale à ESNEUX.

(Re)découvrez l’exposition “Forêts d’Ardenne. A pas de loup.” à l’Escale à Esneux.
Une exposition qui vous transporte dans les ambiances brumeuses et épurées de l’Ardenne.

Accès libre tous les jours de 9 à 17H et le week-end de 15 à 18H.

Vert & vie

L’exposition est organisée à l’initiative de l’asbl VERT & VIE.
Cette association s’est fixé comme objectifs la défense, la protection et la mise en valeur du très beau site de la “Roche aux Faucons” à proximité de Esneux, dans la Vallée de l’Ourthe.
Leurs actions depuis 2012 ont permis la protection d’un site naturel et paysager unique, ainsi que diverses actions concrètes comme la plantation d’un verger. Pour en savoir plus ou soutenir l’asbl, c’est ici : www.vert-et-vie.be

Vernissage ce 12 janvier

Quelques images de la très chouette soirée d’hier pour le vernissage : visiteurs nombreux, curieux, enthousiastes… un bon moment !


Nouveau court-métrage : "Fil de temps"

Découvrez le nouvel épisode du webdoc “Ardenne Sauvage”.

Immersion dans le travail sensible et poétique de Catherine de Launoit, artiste aussi discrète que talentueuse, installée dans un petit hameau de la vallée de l’Aisne. Regard sur le paysage et le temps qui passe…

Et si le sens de la vie résidait dans la perception des petits instants de lumières qui ponctuent nos jours ?


Expo "Terre, mère nourricière !" 16 au 29 mars 2018

Exposition du 16 au 29 mars 2018 dans l’Espace culturel de Hotton.
Vernissage le vendredi 16 à 19h30.

“Martin Dellicour, photographe et vidéaste passionné par la nature et amoureux de l’Ardenne, est parti à la rencontre des producteurs et des agriculteurs de notre région. A travers ses photos, on découvre des produits, des magnifiques paysages, des visages. Martin nous raconte leurs histoires : l’amour de la terre et la passion d’un métier.
Exposition, rencontre, dégustation, de quoi ravir nos yeux et nos papilles !”

 

Info : http://www.festival-atraverschamps.be/

 


Exposition : "A pas de loup" du 10.11 au 22.12.2017

Du 10 novembre au 22 décembre 2017 à la Maison de la Culture de Marche en Famenne.

Découvrez l’exposition “Forêts d’Ardenne. A pas de loup.” à la Maison de la culture de Marche-en-Famenne. Une exposition qui vous transporte dans les ambiances brumeuses et épurées de l’Ardenne.

Accès libre du lundi au samedi. Martin sera présent sur l’exposition les samedis 11 et 18 novembre en matinée ainsi que le mercredi 22 novembre de 14 à 17h.

Présentation et dédicace du livre “Forêts d’Ardenne. A pas de loup.”


Portrait par DeMorgen.be

Nouvelle article à découvrir : Portrait publié dans le journal De Morgen.

Visible également sur le site DeMorgen.be ce vendredi 13.01.2017.
http://www.demorgen.be/reizen/natuurpracht-in-eigen-land-de-mooiste-ardennen-tips-van-fotograaf-martin-dellicour-b239a3ef/

de Morgen - Martin Dellicour

Presse : WAW Magazine 01/2017

Nouvelle publication dans le Magazine WAW de ce mois de Janvier 2017.

Un portfolio de 8 pages présentant le travail photographique de Martin sur l’Ardenne, accompagné d’une interview.

Retrouvez un aperçu de l’article en ligne sur  http://www.wawmagazine.be/fr/martin-dellicour-photographe-100-nature

Par Laurence Cordonnier

Quand il s’agit d’histoire de forêt, de nature et d’hommes, il est tentant de commencer son récit par « Il était une fois… ». Car c’est exactement dans cet univers, empreint de magie et de légendes, que nous emmène le photographe Martin Dellicour.

Graphiste de formation, il crée son studio à Liège en 2001, à la sortie de ses études. Il y a un an, il décide de changer de vie, de quitter la ville pour se consacrer à ses projets graphiques, mais également, et surtout, à la valorisation en images des richesses insoupçonnées de l’Ardenne dont il est originaire. Un choix qui lui a d’ailleurs valu plusieurs récompenses, dont le Grand Prix du 20e Festival International Nature Namur, grâce à son court-métrage « Gnomes ».

 

L’APPEL DE LA FORÊT

L’Ardenne. Vous la connaissez ? Garanti, une fois que vous l’aurez découverte à travers les yeux de Martin et de son univers poétique, que vous réaliserez à quel point elle peut vous émouvoir… à l’infini !

Le photographe est aujourd’hui porteur d’un projet de documentaire en ligne, « Ardenne sauvage », qui évoque cette région dont il est passionné depuis toujours. Au menu de ce récit ? L’homme, le paysage et la vie sauvage. Une myriade de rencontres hors des sentiers battus, un voyage interactif qui révèle les splendeurs cachées de nos forêts, à travers des histoires et des images d’une intense beauté.

Un livre devrait aussi voir le jour en 2017.


Projection : Instinct Nature 26/11/2016

Martin sera présent à Libramont ce samedi 26, en soirée, pour lever un coin du voile sur le projet Ardenne Sauvage lors de l'événement Instinct Nature 2016 !
Une projection commentée d'une demi-heure pour vous présenter le documentaire en cours de tournage, qui sera suivi d'une soirée de projection des films du Festival Nature Namur.

dji_0127ww


Projection - "Gnomes" ce 29/11/2016

Ce 29 Novembre 2016, projection du film “Gnomes” dans le cadre du Festival Nature Namur à Marche-en-Famenne.
Lieu de projection : Cinepoint à Marche


trait ardennais

Novembre gris

Novembre est un mois particulier en Ardenne, un tournant.
L’automne de couleurs s’est éclipsé, sans crier gare… deux jours de vent et de pluie ont suffit à tourner la page d’une saison.

Pourtant, de mon avis, l’Ardenne n’en est pas moins belle.
Son mystère est amplifié par les brumes persistantes… on est dans un entre deux qui profite probablement de l’impatience de l’hiver.
Je prends plaisir à observer la palette infinie de gris ou le dessin nouveau des arbres devenus squelettes pour quelques mois.
Ces nouveaux dessins sont une source d’inspiration inépuisable.

Novembre, c’est la force brute d’un cheval ardennais, la douceur de son pas dans le gris de brume.